Nav small

ESTA, et des applications smartphone qui aident avec Voyage

Principales applis pour smartphone facilitant encore plus les voyages avec l'ESTA

 

L'ESTA a rendu les voyages aux États-Unis beaucoup plus faciles et plus abordables pour de nombreux citoyens français, en leur évitant le processus classique de demande d'un visa américain. Et on ne peut pas nier qu'avoir internet dans sa poche a aussi transformé les voyages en processus globalement beaucoup plus fluides. 

Qu'on aille loin, ou plus près, on peut remplir son smartphone d'outils qui rendent chaque étape du voyage un peu plus facile, depuis le trajet de A à B, et la localisation d'un bon petit-déjeuner, jusqu'à la réservation et au paiement d'une chambre. Nous allons ici jeter un coup d'œil à certaines des applis les plus utiles quand on se rend aux États-Unis avec l'ESTA.

Tout d'abord, il faut souligner qu'on peut très facilement remplir entièrement le formulaire de demande de l'ESTA en ligne, directement depuis son smartphone. Il n'y a pas d'appli pour cela, mais tout ce dont on a besoin c'est d'une connexion internet ! L'ESTA est une alternative au visa, faisant partie du programme américain d'exemption des visas. Si vous voyagez pour affaires ou loisirs, et que vous venez d'un des 38 états-membres du programme d'exemption des visas (incluant le R.-U.), vous pouvez faire votre demande aujourd'hui et voyager aux États-Unis pendant une période de 90 jours maximum à chaque fois. Alors commençons par des applis permettant d'organiser votre voyage…

Préparatifs de voyage

Il existe plusieurs applis qui compilent tous les vols disponibles et permettent ainsi de comparer les meilleurs prix, trajets et dates. Skyscanner permet en particulier de définir des filtres très spécifiques ou très larges, pour pouvoir adapter les résultats à ses besoins exacts. On peut choisir de rechercher des vols à des dates spécifiques, au cours d'un mois précis, ou à n'importe quel moment de l'année. On peut aussi choisir de faire des recherches entre certains aéroports, villes ou pays tout entiers, en spécifiant le moment de la journée où on préférerait voyager, et plus encore. Par exemple, on peut lancer une recherche entre l'aéroport de Manchester et n'importe quel endroit des États-Unis, à n'importe quel moment entre juin et septembre, et voir s'afficher une liste de tous les vols disponibles, classés par prix. Kayak offre un service de comparaison de vols similaire, accompagné aussi de réservation de voitures et d'hôtels ; Kiwi propose des options plus créatives si on voyage à peu de frais. Par exemple, pour avoir le billet le moins cher, il pourra suggérer de prendre un vol de Londres à Oslo, et de partir de là pour New York, au lieu de choisir un vol direct.

En matière d'hébergement, il y a de nouveau pléthore d'options disponibles. Celle que vous connaissez sûrement déjà, c'est AirBnB, où on vous propose une chambre libre ou un logement entier que vous pourrez occuper pendant votre voyage. Cette alternative à l'hôtel plus accueillante et souvent moins chère a nettement gagné en popularité ces dernières années. De plus, AirBnB propose aussi maintenant des « expériences », où les gens du cru vous offrent de vivre pendant votre séjour des expériences uniques dans leur ville. En même temps, Couchsurfing joue le rôle d'une communauté dont les membres peuvent proposer gratuitement canapé ou lit d'appoint pour la nuit. La philosophie de Couchsurfing consiste à rassembler les voyageurs, à faire se rencontrer les gens et à donner un aperçu unique sur un nouvel endroit. Pour ceux qui cherchent à loger à l'hôtel, Trip Advisor est souvent l'option préférée, donnant un panorama des chambres disponibles aux dates recherchées, accompagné d'avis, d'informations utiles et de prix. Hotel Tonight est un choix plus décalé ; à l'origine, il ne permettait que de réserver une chambre pour « le soir », avec une nette réduction sur le tarif habituel. Mais maintenant, on peut réserver une semaine à l'avance et obtenir quand même des rabais importants. LateRooms offre un service similaire pour plus d'options de dernière minute, et Booking propose un large éventail de choix, aussi bien pour des solutions de dernière minute que pour des réservations à l'avance, en donnant souvent la possibilité de payer en arrivant au lieu de le faire en ligne. 

Choses à faire

Quand vous aurez réglé le problème de l'hébergement, vous voudrez probablement faire le plein d'activités et peut-être de nourriture ! On a déjà mentionné Trip Advisor pour les hébergements, mais c'est aussi un fantastique outil de recherche pour les activités, restaurants et bars de votre destination touristique. Il propose aussi un outil cartographique très utile, qui vous montre exactement ce qui se trouve autour de vous dans un rayon déterminé. C'est particulièrement pratique si vous avez un petit creux après une matinée de visites touristiques, et que vous cherchez un endroit sympa tout près. Aux États-Unis, Yelp est le deuxième service fonctionnant de la même façon que Trip Advisor, bien qu'il offre aussi des informations et avis sur d'autres sujets comme les coiffeurs, les magasins, etc. Yelp a souvent été la plus répandue des deux applis aux États-Unis, bien que ça ait pas mal changé ces dernières années, et les deux offrent plein de conseils utiles. Une autre appli que vous pouvez utiliser pour trouver des choses à faire aux États-Unis, c'est celle du patrimoine mondial de l'UNESCO, qui donne des informations détaillées sur les 23 sites du patrimoine mondial, dans le pays. 

Navigation

Avez-vous remarqué qu'on voit de moins en moins de touristes se promener avec des plans ? À la place, ils suivent les indications de leur téléphone. Google Maps est évidemment l'un des outils de navigation les plus répandus quand on est à l'étranger. C'est génial pour se balader, et ça sert aussi très bien d'outil de navigation quand on conduit, avec des instructions vocales. Waze est aussi une autre option formidable pour la conduite, avec des mises à jour constantes, guidées par les utilisateurs, sur les meilleurs trajets possibles. Bien sûr, quand on utilise la 3G ou la 4G à l'étranger, cela peut faire monter la note de téléphone plus qu'on ne le souhaiterait. Cependant, beaucoup d'applis de navigation permettent de télécharger les cartes à l'avance, pour pouvoir les utiliser sans dépasser son forfait internet. Le GPS marchera quand même, et ne dépensera pas de données mobiles. Google Maps propose cette fonction, comme le fait aussi une autre appli très pratique, appelée CityMaps2Go. 

Si on n'a pas de voiture pendant son séjour aux États-Unis, Rome2Rio est un outil de comparaison génial pour étudier les trajets les plus longs. L'appli compare cars, trains, avions et ferrys avec des informations sur les prix et les horaires. Moovit offre des informations similaires, avec des informations actualisées sur les horaires. Amtrak a aussi sa propre appli spécifique pour les trajets en train, de même que Greyhound et Megabus, pour ceux en car. Pour les services de taxi (ou « voitures avec chauffeurs »), Uber est toujours une option très rapide et pratique aux États-Unis. Elle permet de réserver une voiture quel que soit l'endroit où on se trouve, et de tout payer automatiquement grâce à l'appli. En d'autres termes, on n'a pas besoin d'avoir de l'argent sur soi pour prendre un taxi. L'alternative à Uber c'est Lyft, qui est un concurrent très populaire aux États-Unis.

Shopping

Quand on voyage à l'étranger, on est souvent peu disposé à avoir sur soi trop de liquide ou des cartes de crédit, particulièrement si on ne connaît pas trop le coin. C'est là que Google Wallet et Apple Pay interviennent, en permettant de stocker les informations de sa carte de retrait et de crédit dans son téléphone, et de payer en utilisant directement son appareil. Comme les États-Unis sont particulièrement à la pointe de cette technologie, on n'a pas de difficultés à l'utiliser dans la plupart des endroits. Pour les devises, XE est une application fantastique pour recueillir des informations sur les taux de change. La livre et le dollar semblant fluctuer tellement l'une par rapport à l'autre, on peut souvent perdre de vue ce qu'on dépense réellement. XE est génial pour avoir à portée de main les taux de change actualisés en permanence. Au passage, n'oublions pas qu'aux États-Unis beaucoup de prix sont indiqués hors-TVA, celle-ci n'étant ajoutée qu'à la caisse. C'est utile de garder ça à l'esprit quand on fait du shopping. De même, les pourboires sont considérés comme incontournables dans les restaurants et les bars, et un pourboire inférieur à 20% du total peut être considéré comme un peu désobligeant.

Espérons que toutes ces informations constituent un bon point de départ pour rendre votre voyage aux États-Unis encore plus facile. Beaucoup de ces services reposent fortement sur les avis des utilisateurs, alors n'oubliez pas de laisser vos propres avis et commentaires pour que les autres voyageurs puissent avoir des informations honnêtes sur les endroits qu'ils visitent, et que tout se passe au mieux pour tout le monde !

Et bien sûr, si vous n'avez pas déjà votre ESTA, c'est la première chose à faire. Comme ils font partie du programme américain d'exemption des visas, les voyageurs britanniques peuvent effectuer une demande d'ESTA en ligne. Si elle est acceptée, ils pourront voyager aux États-Unis par périodes de 90 jours au plus à chaque fois, pour affaires ou loisirs. Le processus de demande de l'ESTA en ligne prend environ dix minutes seulement, et on reçoit son statut d'approbation dans les 24 heures qui suivent, par e-mail.

Alors, une fois que vous aurez reçu votre ESTA, commencez à télécharger ces applis !

Vous êtes fin prêts pour votre voyage aux Etats-Unis, faites votre demande d'autorisation ESTA dès maintenant. Pour plus d'informations concernant les conditions d'exemption de visa visitez notre Guide ESTA.

  • Travel 1
  • Travel 2
  • Travel 3