Nav small

Écotourisme aux USA

Les papillons monarque bientôt une espèce protégée aux USA, il reste peu de temps pour visiter les sites d'observation aux États-Unis.

Le papillon monarque est une espèce vivant notamment en d'Amérique du Nord. Tous les ans en automne, des millions de papillons monarques prennent l'envol depuis le Canada pour migrer vers les forêts de la région mexicaine du Michoacán. Leur périple dure environ deux mois et peut atteindre les 5 000 kilomètres. C'est presque aussi long qu'un vol Paris-New York !

C'est leur séjour aux États-Unis qui nous intéresse, car pour se rendre à leur destination finale, les monarques font bien sûr escale aux USA. Contrairement aux humains, ils n'ont pas besoin d'autorisation ESTA pour faire un transit, mais, en revanche, leur voyage n'est pas exempt de contraintes : l'agriculture conventionnelle a un effet dévastateur sur ces papillons.

Ainsi, divers groupes pour la défense des papillons monarque aux États-Unis ont présenté une pétition pour que le gouvernement américain protège ses insectes par l'Endangered Species Act, loi visant à protéger les espèces menacées de disparition.

On estime que depuis les années 90, les habitats perdus par les monarques équivalent à la taille du Texas, le plus grand état des USA ! Marcus Kronforst, chercheur à l'Université de Chicago, est catégorique « nous pourrions être les témoins de la fin d'un formidable phénomène biologique, que ces petits insectes ont mené à bien chaque année pendant deux millions d'années ».

Mais qui sont les responsables de cette catastrophe écologique imminente ? Parmi les coupables ont soupçonne la fameuse société Monsanto, dont son produit phare Roundup et ses cultures OGM réduiraient l'habitat des monarques : pour se reproduire, ses papillons doivent pondre leurs œufs sur des « mauvaises herbes » trouvées au milieu des cultures.

Dans les années 1990, c'est un milliard de monarques qui migraient depuis le Canada jusqu'au Mexique. En 2014, on ne comptait plus que 35 millions. Selon Tierra Curry, chercheuse du Centre pour la Diversité Biologique dans l'Arizona, la diminution de papillons monarque est si importante que « rien que quelques orages forts pourraient provoquer le déclin irréversible de leur population ».

Entomologistes amateurs ou tout simplement amants de la beauté, si vous souhaitez être témoin de ce merveilleux phénomène, il va falloir se dépêcher, car on ignore combien ça va durer. La protection des papillons monarque par la loi risque de voir le jour en deux ans au minimum.

Le départ des monarques vers le sud commence fin août au Canada pour finir à peu près en décembre. Ils reviennent aux USA depuis le Mexique début mars, et sont donc visibles un peu partout dans le sud-est des États-Unis (Texas, Louisiane…). Puis, ils s'envolent un peu partout et atteignent à nouveau le Canada.

Le programme Monarch Watch de l'Université de Kansas met à votre disposition une liste de sites d'observation des papillons monarque aux États-Unis.

Lors des journées chaudes et ensoleillées, le ciel américain s'habille en orange.

Vous êtes fin prêts pour votre voyage aux Etats-Unis, faites votre demande d'autorisation ESTA dès maintenant. Pour plus d'informations concernant les conditions d'exemption de visa visitez notre Guide ESTA.

  • Travel 1
  • Travel 2
  • Travel 3