Nav small

Le Mémorial National du Mont Rushmore: un monument à l’image du patriotisme américain

L’un des sites les plus patriotiques des États-Unis est sans doute le Mémorial National du Mont Rushmore, qui se trouve au cœur des Black Hills dans le Dakota du Sud. Celui-ci accueille 3 millions de visiteurs chaque année, principalement des Américains qui s’y rendent comme pour une sorte de pèlerinage mystique.

Mais qui devons-nous remercier pour ce chef-d'œuvre, et pourquoi a t-il été créé?

Le créateur du monument était le sculpteur Gutzon Borglum, un américain né de parents danois ayant immigré vers les Etats-Unis et grandi a Idaho. Il étudie l’art en France quelques temps, mais c’est aux Etats-Unis qu’il se fera connaître.

C’est Doane Robinson, historien du Dakota du Sud, qui évoqua pour la première fois en 1923 l'idée du Mont Rushmore qui intégrerait des personnages historiques comme le chef indien Red Cloud, ou Lewis et Clark. Celui-ci réussira à persuader le sculpteur Gutzon Borglum de réaliser cette œuvre en 1924.

Borglum, qui avait déclaré que «l'art américain doit être monumental, comme la vie américaine", n'avait aucun doute quant au thème: rien ne pourrait être plus patriotique que les quatre présidents américains George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln.

Les travaux ont débuté en 1927 sous le président Calvin Coolidge et ont été menés surtout pendant l'été, pour finalement s’achever 14 ans plus tard. Les travailleurs étaient au nombre de 400 personnes, avec une moyenne de 30 travailleurs présents à temps plein. Malgré de mauvaises conditions de travail et des tonnes de dynamite, pas une seule personne n’est décédée au cours des travaux.

Pour sculpter les visages de quatre présidents, de 18 mètres de haut et 56 mètres de large au total, les travailleurs ont utilisé des modèles d'orientation, qui étaient sur une échelle de 1:12. De la dynamite et des marteaux piqueur ont été utilisé pour leur permettre de dégrossir la surface, puis pour affiner les détails tels que les trais des visages c’est la méthode dite de «nid d'abeille» qui sera utilisée.

Les travailleurs perçaient des petits trous contigus avec un marteau pneumatique, chacun de quelques centimètres de profondeur, créés une sorte de structure en nid d'abeille. Cette structure était ensuite abattue par les graveurs et enfin terminé et nivelé par des sculpteurs.

Les travailleurs étaient suspendus par un câble d'acier, similaire à celui qui était utilisé par les travailleurs des chantiers navals pour les coques de travail. Pour aller d'un côté de la sculpture à l'autre, il y avait aussi des petites maisons suspendues. Dans la plupart s’y trouvait des modèles miniatures des visages des présidents, de sorte que les sculpteurs puissent garder à l'esprit la sculpture qui devait être faite.

Le visage de George Washington était la première sculpture à voir le jour, achevée en 1930, suivie par Thomas Jefferson en 1936 et Abraham Lincoln en 1937. Le visage du président Theodore Roosevelt, un ami de Borglum, a été le dernier à apparaître en 1939.

Le résultat final est une œuvre grandiose et imposante qui célèbre le patriotisme américain. Il a longtemps été considéré comme un monument de grande fierté dans le Nord du pays, notamment en raison de la présence de la poitrine du président Lincoln, l'homme qui a promu des lois d'abolition d'esclavage, et a radicalement modifié le paysage naturel dans le nom de l'art et de l'histoire.

Le parc est ouvert tous les jours de l'année (sauf le 25 décembre quand tous les bâtiments sont fermés, bien que l'accès au parc soit toujours ouvert). Ici vous trouverez les heures d'ouverture officielles, divisés en deux saisons. Le site est particulièrement impressionnant à la tombée du jour, quand la lumière du coucher du soleil vient éclairer l'ensemble de l’œuvre et le fait paraître encore plus majestueux.

En outre, vous trouverez non loin de la le Crazy Horse Memorial encore en construction. Celui-ci vise à célébrer la population indienne indigène par une sculpture qui représente l'un des plus célèbres chefs indien du passé. Une fois terminée, elle sera la plus grande sculpture jamais construite dans la roche, avec une largeur de 195 mètres et une hauteur de 172 mètres.

Cette lecture vous a certainement donné l’envie de visiter cette œuvre spectaculaire de l'histoire et de l'art ! Eh bien, grâce au Programme d'Exemption de Visa, c'est parfaitement possible, il vous suffit de faire votre demande ESTA et réserver votre vol! Ne perdez plus de temps !

Vous êtes fin prêts pour votre voyage aux Etats-Unis, faites votre demande d'autorisation ESTA dès maintenant. Pour plus d'informations concernant les conditions d'exemption de visa visitez notre Guide ESTA.

  • Travel 1
  • Travel 2
  • Travel 3