Nouvelles/Blogs

Nav small

L’ESTA pour les États-Unis et sa limite de 90 jours

Comprendre les règles de l’autorisation de voyage

Les ressortissants français souhaitant partir aux États-Unis ont la possibilité de demander une autorisation de voyage dans le cadre du Programme d’exemption de visa américain (VWP), ou bien de procéder à l’obtention d’un visa traditionnel, ce qui prend davantage de temps. C’est le Système électronique d’autorisation de voyage pour les USA, lié au programme VWP, qui est généralement considéré comme l’option la plus pratique, la plus rapide et la moins chère. Les voyageurs éligibles choisiront entre un visa pour les États-Unis ou une autorisation de voyage sans visa en fonction du motif et de la durée de leur déplacement. Cet article aborde plus particulièrement les règles de fonctionnement de la limite de 90 jours du formulaire ESTA pour voyage aux USA.

 

Quelle est la différence entre la période de validité de deux ans de l’autorisation de voyage et sa limite de 90 jours ?

L’exemption de visa pour les USA est valable jusqu’à deux ans, mais chaque séjour aux États-Unis est limité à 90 jours. Cela signifie que vous pouvez effectuer plusieurs voyages de 90 jours ou moins grâce à une seule autorisation durant les deux années de validité de celle-ci. Il n’y a aucune limite au nombre de voyages en lui-même, et aucune durée minimale requise entre chacun d’entre eux. Notez cependant que l’entrée sur le territoire américain dépend toujours de la décision du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis au moment de votre arrivée. Chaque séjour doit correspondre à un motif de déplacement admis dont la liste est consultable ici. La durée limite de 90 jours débute dès que le voyageur pénètre sur le territoire américain. Elle se termine lorsque le voyageur quitte le pays et entre sur un territoire non voisin des États-Unis. 

 

Voyager en dehors des États-Unis durant la période de 90 jours autorisée

L’exemption de visa pour les USA n’est valable que pour les États-Unis : tout autre pays ou territoire applique sa propre réglementation en matière de voyages. Il faut cependant savoir que des règles spéciales s’appliquent aux voyageurs qui se rendent dans un pays ou territoire voisin des USA, comme le Canada ou les Îles Vierges des États-Unis : le temps passé dans l’un de ces pays est décompté dans la durée totale autorisée aux États-Unis. Ainsi, les 90 jours permis aux USA ne sont pas remis à zéro lorsque vous vous rendez dans un pays ou une île limitrophes. Les pays et territoires listés ci-dessous sont considérés comme « voisins » et ne permettent pas de remettre à zéro la durée de séjour permise par l’autorisation de voyage : 

Canada, Mexique et Antilles : territoires néerlandais et français ou possessions limitrophes de la mer des Antilles, Îles Turques-et-Caïques, toute autre île anglaise, Tobago, Trinité, les Grenadines, Saint-Vincent, Saint-Pierre, Saint-Martin (France), Sint Maarten (Pays-Bas), Sainte-Lucie, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Eustache, Saint-Christophe, Saint-Barthélemy, Saba, Montserrat, Miquelon, Martinique, Marie-Galante, Jamaïque, Haïti, Guadeloupe, Grenade, République dominicaine, Dominique, Curaçao, Cuba, Îles Caïmans, Bermudes, Barbuda, Barbade, Bahamas, Aruba, Antigua et Anguilla.

 

Quelles conséquences si je dépasse la limite autorisée aux États-Unis ?

Lorsqu’un voyageur vient à dépasser la durée de 90 jours autorisée aux États-Unis (intentionnellement ou non), son éligibilité au programme VWP est compromise. En général, il lui est possible de quitter les États-Unis sans problème, puisque l’exemption de visa n’est pas requise pour un départ. Cependant, son Système électronique d’autorisation de voyage pour les USA expire automatiquement. De plus, la personne ne sera plus éligible au programme à l’avenir. Toute demande d’ESTA suivante pour les États-Unis qu’elle viendrait à déposer pourrait se voir refusée. Dans ce cas, il lui faudra obtenir un visa pour entrer ou transiter par les États-Unis. 

Toutefois, une situation d’urgence peut vous amener à dépasser la durée autorisée. Ces circonstances atténuantes sont reconnues. Dans ce cas, vous pouvez contacter un consulat ou une ambassade américaine en vous rendant sur usembassy.gov, ou bien faire appel aux US Citizenship and Immigration Services (USCIS) (Services de la citoyenneté et de l’immigration) sur uscis.gov/contactcenter.

 

Est-il possible de séjourner 90 jours complets si mon ESTA expire entre temps ?

Bien que l’autorisation de voyage électronique doive être présentée au moment de votre entrée aux USA, elle n’est pas obligatoire au moment de quitter le pays. Vous avez donc le droit de rester sur le territoire américain jusqu’à 90 jours, et ce même si votre autorisation expire avant cette date. Notez que cela ne s’applique pas au cas où votre passeport, lié à l’autorisation électronique, viendrait à expirer. Votre passeport, lui, doit rester valide pendant toute la durée de votre voyage.

 

Conseils pour bien respecter la limite de 90 jours du programme

Il est important d’éviter tout dépassement de la limite autorisée dans le cadre du programme sans visa. Ces quelques conseils vous aideront à voyager sans souci :

  • Notez bien que la période autorisée est de 90 jours, et non de trois mois. Vous pourriez surestimer la durée d’un voyage en la calculant sur la base de trois mois.
  • Si possible, achetez un billet aller-retour. Prévoyez de rester 88 jours maximum aux USA. Cela vous laisse suffisamment de temps pour quitter le territoire américain sans dépasser la limite en cas de retard de vol ou autre imprévu.
  • Gardez vos documents de voyage et informations de vol sur vous.
  • En prévision de votre départ des USA, planifiez bien votre trajet vers l’aéroport. 
  • Préparez votre itinéraire et respectez l’emploi du temps établi lorsque vous voyagez dans un pays ou territoire voisin des États-Unis. Cela vous permettra de quitter les USA en temps voulu.


En savoir plus sur les voyages aux USA sans visa pour les citoyens français

Pour en découvrir davantage sur les voyages aux USA avec une ESTA depuis la France, consultez notre Guide complet sur les voyages aux États-Unis avec ESTA. Vous y trouverez réponse à la plupart des questions portant sur le Programme d’exemption de visa, notamment le type de passeport requis, la durée de validité de l’autorisation, le processus de demande d’esta pour un départ vers les USA ainsi que la façon dont vos données et votre vie privée sont protégées. Bon voyage !
 

Vous êtes fin prêts pour votre voyage aux Etats-Unis, faites votre demande d'autorisation ESTA dès maintenant. Pour plus d'informations concernant les conditions d'exemption de visa visitez notre Guide ESTA.

  • Travel 1
  • Travel 2
  • Travel 3
Nous utilisons des cookies pour assurer votre meilleur expérience sur notre site web.