Nouvelles/Blogs

Nav small

Les réponses aux 10 questions les plus fréquentes sur l’ESTA

Questions et réponses courantes sur le Programme d’exemption de visa

Le Système électronique d’autorisation de voyage (ESTA) est une autorisation électronique que les ressortissants de France et de 39 autres pays éligibles peuvent utiliser pour se rendre aux États-Unis par le biais du Programme d’exemption de visa (VWP). Bien que le processus de demande et les voyages avec une ESTA soient relativement simples, incertitudes et malentendus se produisent parfois. Ainsi, il n’est pas rare que les voyageurs commettent des erreurs en remplissant leur demande. Pour qu’un voyage se déroule bien, il faut donc savoir comment fonctionnent le VWP américain et son processus d’autorisation. Cet article passe en revue les dix questions les plus souvent posées sur l’autorisation ESTA par les voyageurs au départ de France.

 

1. Quelle est la différence entre une ESTA et un visa de voyage pour les USA ?

Il existe trois principales différences entre une exemption de visa ESTA permettant de se rendre aux USA (laquelle est une autorisation de voyage électronique) et un visa pour les États-Unis : le processus de demande, les motifs de séjour admissibles et la durée du séjour. La demande d’exemption de visa et son envoi se font entièrement en ligne, et l’approbation ou le rejet de celle-ci est généralement décidé sous 24 heures, voire moins. En revanche, une demande de visa pour les États-Unis est une démarche plus longue : elle requiert davantage de justificatifs et plusieurs entretiens en personne dans une ambassade ou un consulat américain. 

Passer par le VWP, c’est pouvoir effectuer plusieurs types de séjours, par exemple pour des vacances, du tourisme ou un voyage d’affaires. Consultez notre liste complète des motifs de séjour autorisés par l’ESTA. En outre, cette autorisation de voyage est obligatoire pour se rendre dans un pays en passant par les États-Unis, même si le passager prévoit de rester à l’aéroport le temps de son escale.

Une fois approuvée, l’autorisation de voyage électronique permet d’effectuer des séjours aux USA de 90 jours au maximum. Pour tout séjour de plus de 90 jours aux États-Unis, il faut se munir d’un visa.

2. Qui doit remplir le formulaire ESTA en ligne pour se rendre aux USA ?

L’autorisation de voyage sans visa concerne les ressortissants des 39 pays participant au VWP. Voici la liste des pays qui font partie du Programme d’exemption de visa. Tout voyageur doit être muni d’un passeport électronique valide et de son exemption de visa pour pouvoir entrer sur le territoire américain. Ces exigences s’appliquent également aux bébés et aux enfants, même s’ils n’ont pas leur propre siège à bord de l’avion. 

3. Quand faire sa demande pour le Programme d’exemption de visa ?

Dans l’idéal, déposez votre demande ESTA dès que vous envisagez et préparez votre départ pour les États-Unis. Vous n’avez pas besoin d’avoir réglé tous les détails de votre voyage (comme ses dates ou l’adresse où vous séjournerez aux USA) pour effectuer votre demande ESTA en ligne. Cependant, pour laisser suffisamment de temps au traitement et à la réception de celle-ci, il est conseillé de la déposer au moins 72 heures avant le départ. Et, en cas d’urgence, la demande d’un passager peut être approuvée en 24 heures ou moins.

En savoir plus sur la Demande d’ESTA pour se rendre aux USA.

4. Comment mettre à jour les renseignements présents sur mon autorisation de voyage ?

Vous ne pouvez mettre à jour que deux types de renseignements sur votre formulaire d’autorisation existant : l’adresse mail associée au document et l’adresse américaine de destination. Si la demande a été effectuée sur ESTA.FR, ceci est une démarche simple. Vous pouvez envoyer votre demande de mise à jour par l’un des moyens suivants :

Notez qu’il n’est pas obligatoire de mettre à jour les renseignements facultatifs présents sur votre demande. En revanche, si les renseignements essentiels de votre demande ne sont plus à jour, il faudra en déposer une nouvelle. Les renseignements essentiels qui doivent impérativement être exacts sont les suivants :

  • Nom de la personne
  • Sexe de la personne
  • Informations du passeport
  • Les réponses « Oui » ou « Non » aux questions de sécurité présentes sur la demande

5. Que faire si mon autorisation de voyage comporte une ou plusieurs erreurs ?

Il est possible de corriger une erreur repérée sur un formulaire ESTA pour les États-Unis de la même manière que l’on mettrait à jour certaines informations. Seules l’adresse mail et l’adresse américaine de destination peuvent être modifiées ou corrigées ; si l’un de vos renseignements essentiels comporte une erreur, y compris une faute de frappe, une nouvelle demande d’exemption de visa devra être déposée. Notez que tout voyageur tentant de se rendre aux États-Unis muni d’une exemption de visa comportant une ou plusieurs erreurs parmi ses renseignements essentiels est susceptible de se voir refuser l’embarquement à bord et l’entrée sur le sol américain.
 
Sur ESTA.FR, nous offrons à chaque voyageur la possibilité de faire réviser sa demande de manière complète et personnalisée par un spécialiste des données. Quand nous détectons des erreurs, nous vous en informons immédiatement afin de procéder à leur correction. Il est conseillé de relire soigneusement sa demande avant de la soumettre, puis de vérifier à nouveau les renseignements fournis une fois l’autorisation électronique approuvée.

6. Puis-je me rendre dans un pays voisin des États-Unis et revenir pour remettre à zéro la période de 90 jours autorisés ?

Vous ne pouvez pas vous rendre dans les pays voisins des USA, y compris dans les Antilles, dans le but de remettre à zéro le « compteur » de 90 jours alloué par le VWP. La liste des pays qui ne permettent pas cette remise à zéro est la suivante : Canada, Mexique, Antilles (y compris territoires néerlandais et français, ou possessions limitrophes de la mer des Antilles), Îles Turques-et-Caïques, toute autre île anglaise, Tobago, Trinité, les Grenadines, Saint-Vincent, Saint-Pierre, Saint-Martin (France), Sint Maarten (Pays-Bas), Sainte-Lucie, Saint-Christophe-et-Niévès, Saint-Eustache, Saint-Christophe, Saint-Barthélemy, Saba, Montserrat, Miquelon, Martinique, Marie-Galante, Jamaïque, Haïti, Guadeloupe, Grenade, République dominicaine, Dominique, Curaçao, Cuba, Îles Caïmans, Bermudes, Barbuda, Barbade, Bahamas, Aruba, Antigua et Anguilla. Si vous projetez d’entrer sur le territoire américain, de visiter une île ou un pays voisin puis de revenir aux USA, le temps passé dans cet État voisin est compté dans votre limite de 90 jours. Les voyageurs qui dépasseraient la période autorisée pourraient se voir refuser l’entrée aux USA et perdre leur éligibilité à l’autorisation de voyage sans visa. Pour les séjours de plus de 90 jours, il faut donc obtenir un visa.

7. Combien de voyages peut-on faire aux États-Unis avec la même exemption de visa ?

En possession du même document de voyage, vous pouvez vous rendre aux USA autant de fois que vous le désirez. En outre, il n’y a aucune durée minimale entre chaque voyage. La rentrée sur le territoire américain se fait toujours à la discrétion des agents du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (CBP). Ainsi, s’il s’écoule peu de temps entre chacun de vos voyages aux États-Unis, il est important de pouvoir démontrer que vous n’avez pas l’intention de rester plus de 90 jours.

8. Combien de temps l’autorisation de voyage sans visa est-elle valable ?

L’autorisation ESTA pour se rendre aux USA est valide jusqu’à deux (2) ans. Si votre passeport arrive à expiration dans moins de deux ans, alors l’ESTA expirera à la même date.

9.  Quel type de passeport faut-il avoir pour se rendre aux USA sans visa avec une ESTA ?

Vous devez posséder un passeport biométrique électronique afin que l’autorisation puisse être associée électroniquement à la puce de celui-ci. Les passeports temporaires ne permettent pas de voyager avec une ESTA.

10. Que faire si mon ESTA n’est pas approuvée ?

Si votre demande de voyage par le biais du programme ESTA se trouve refusée, prenez contact avec l’ambassade ou le consulat américain le plus proche pour obtenir de l’aide. Vous pouvez également tenter de résoudre le problème en contactant le DHS Traveler Redress Inquiry Program sur le site Internet du CBP. 

Le plus souvent, une demande ESTA est rejetée lorsqu’une erreur s’est glissée dans le formulaire de demande, ou bien quand la personne n’est pas éligible à l’exemption de visa pour les États-Unis.

Cet article répond aux questions les plus courantes au sujet des voyages sans visa aux USA, mais il reste encore beaucoup à découvrir sur le Programme d’exemption de visa. Les citoyens français qui souhaitent partir aux États-Unis pour moins de 90 jours peuvent en apprendre plus ici.

Vous êtes fin prêts pour votre voyage aux Etats-Unis, faites votre demande d'autorisation ESTA dès maintenant. Pour plus d'informations concernant les conditions d'exemption de visa visitez notre Guide ESTA.

  • Travel 1
  • Travel 2
  • Travel 3
Nous utilisons des cookies pour assurer votre meilleur expérience sur notre site web.