Nav small

Hillary Clinton s'efforce de devenir la première femme présidente des États-Unis

C’est sans grande surprise, pour ceux qui suivent la politique américaine, que l'ex-Première Dame et Secrétaire d'État, Hillary Clinton, vient d'annoncer qu'elle sera candidate à la présidentielle de 2016.

La course à la présidence est toujours un moment fascinant pour visiter les États Unis, car les Américains affichent fièrement leur couleur politique, comme en attestent les pancartes qui fleurissent sur les pelouses. Les campagnes électorales sont passionnantes et houleuses, et grâce au programme d'exemption de visa, les citoyens français peuvent se rendre aux États-Unis et vivre cet évènement, en demandant simplement leur autorisation ESTA enligne à l'avance.

Hillary Clinton, première démocrate à s'engager dans la course à la Maison Blanche a connu la gloire et la puissance d'être la Première Dame pendant le mandat du Président Clinton. Elle s’est aussitôt associée à la lutte pour les droits des femmes et pour la santé universelle. Son implication quant aux droits de l'homme lui a permis d’étendre sa notoriété bien au-delà des Etats-Unis en attirant l'attention du monde entier.

Lors de sa candidature à l'investiture en vue de la présidentielle de 2008, elle avait subi une défaite cinglante face à Barack Obama alors jeune sénateur. Néanmoins, son rôle central dans le parti démocrate a été crucial durant le mandat de celui-ci, ce qui considérablement consolidé sa position dans sa future campagne électorale.

En dépit d'avoir été impliqué dans des controverses par le passé, Clinton essayera de recentrer l'attention des électeurs vers l'avenir du pays, et il semble qu'elle centrera sa campagne au plus près des américains 'ordinaires' et des luttes quotidiennes de la classe moyenne.

Clinton, un nom qui est connu par le plus grand nombre, en particulier aux Etats-Unis, mais aussi à l'étranger.Sa campagne sera sans doute marquée par un mélange de critiques tantôt positives tantôt négatives. Quoiqu’il en soit l'actuel président Barack Obama, qui n'a pas encore apporté de soutien officiel à un candidat à la prochaine présidentielle américaine, lui a déjà exprimé sa pleine confiance. La politicienne démocrate de 67 ans tiendra son premier meeting le mois prochain, où elle se concentrera sans doute sur l'état de l'Iowa, qui a toujours été une étape cruciale pour tout candidat.

Bien sûr, les citoyens français ne peuvent pas voter, mais ils peuvent certainement se rendre aux États-Unis durant la course à la présidentielle! Les voyageurs de moins de 90 jours, qu’ils soient de tourisme ou d’affaires, n'ont plus besoin d'un visa. Il leur faut simplement demander leur autorisation ESTA en ligne, qui peut être délivrée sous 24 heures par email.

Que le meilleur gagne!

Vous êtes fin prêts pour votre voyage aux Etats-Unis, faites votre demande d'autorisation ESTA dès maintenant. Pour plus d'informations concernant les conditions d'exemption de visa visitez notre Guide ESTA.

  • Travel 1
  • Travel 2
  • Travel 3